Album

2015 mars Des revenus et des emplois en milieu rural, le remède contre la pauvreté en Haïti.

Depuis plusieurs années nous accompagnons des paysans dans le Plateau Central en Haïti afin d’augmenter les revenus des producteurs et transformateurs de la canne à sucre.
Francis van Massenhove, ingénieur thermicien à la retraite et bénévole chez CODEART est retourné sur place durant le mois de mars.
Il a vérifié les performances du four installé lors de sa dernière mission l’année dernière. Il propose également une procédure de travail qui permet d’assurer une production régulière et rationnelle.
Résultats : le rendement du four est très bon et atteint 50%. Chiffre à mettre en relation avec les fours locaux dont le rendement ne dépasse pas 20%. Du coup, la bagasse (tiges séchées de la canne dont le jus a été extrait) est largement suffisante pour assurer l’apport en chaleur nécessaire pour évaporer l’eau et concentrer le sucre dans le jus pour obtenir un sirop. Les 2/3 de la bagasse suffisent. Il y a donc même un excédent de combustible!
Du point de vue des performances de l’installation, le four permet d’assurer la production journalière de 400 litres de sirop soit le double de la production actuelle avec les anciens fours.
Suite: la procédure de travail sera rodée dans les prochaines semaines par un accompagnement d’un technicien haïtien, Luksen, le fils de Méles. La conduite du four et la gestion des activités demandent une bonne préparation.
Ensuite nous ferons un pas de plus: la production de sucre artisanal (rapadou) par une concentration plus poussée du sirop et la production de sirop de bouche, un produit très apprécié. Le défi: mettre sur le marché des produits qui concurrencent les produits importés et qui offrent des perspectives en termes de revenus et d’emplois dans le milieu rural.
Nous remercions Francis pour son dévouement et son enthousiasme à rechercher des solutions efficaces et respectueuses des gens et de leurs compétences.
Roger LOOZEN.

  • 01-Pesée de la canne pour déterminer le débit du moulin
  • 02-Entrée de la canne dans le moulin
  • 03-Bagasse sortant du moulin
  • 04-Tas de bagasse déchiquetée (8 m³)
  • 05-Aire de séchage de la bagasse
  • 06-Mesure de la quantité d'eau évaporée sur une échantillon
  • 07- Première mise à feu du four le 26 mars 2015
  • 08-Le jus bout
  • 09-Ebullition avec primage
  • 10- Flammes bleues signe d'une bonne combustion

Toutes les galeries