Coopérative Kiaka

La Coopérative Kiaka créée en 1977, avait comme objectif initial, d'intégrer des femmes et des hommes sans emploi, issu de l'environnement rural de la commune de Kanama (Rwanda) située à une quinzaine de kilomètre de Gisenyi, ville frontière avec la ville congolaise de Goma.

La coopérative regroupait à l'époque des artisans traditionnels (travail du bananier, de la corne, du bois et des cartes postales). Ces produits étaient destinés au marché local et aux touristes de passage.

Aujourd'hui, elle s'active dans de nombreux domaines, qui pour certaines activités peuvent être qualifiées de semi-industriels. Le marché pour la principale gamme de produits (brosses, pinceaux, raclettes) s'est largement étendu à l'ensemble du Rwanda.

La Coopérative Kiaka comprend divers ateliers, actifs dans des domaines tels que :

  • la fabrication de brosses, raclettes et pinceaux ;
  • la construction métallique ;
  • la menuiserie ;
  • l'artisanat de la corne ;
  • le travail du cuir ;
  • l'artisanat traditionnel ;
  • la sculpture ;
  • l'artisanat du bananier ;
  • l'artisanat du bambou ;
  • les cartes postales.

Le partenariat CODEART-KIAKA vise à permettre aux populations cibles de s'approprier des technologies afin d'assurer la production de divers biens de consommation courante pour la population.

La mission de CODEART consiste à mettre à disposition de la KIAKA des moyens humains en vue :

  • du transfert de compétences ;
  • de la mise en place de solutions appropriées en réalisant une transmission de savoir faire ;
  • de définition précise de procédures techniques et organisationnelles ;
  • d'organisation de modules de formation.