Objectifs

L’Objectif général de CODEART et de ses partenaires du Sud, c’est de créer ensemble des outils permettant la concrétisation du droit des gens à se nourrir eux-mêmes et à vivre dignement et durablement de ce que leur travail et milieu produisent.

Objectif spécifique, CODEART promeut le développement d’activités génératrices de nourriture, de denrées de première nécessité, de revenus et d’emplois dans les pays du Sud.

C’est au travers de la collaboration avec des partenaires du Sud actifs dans les secteurs de l’artisanat et de la petite industrie que CODEART appuie ses partenaires.

Ces partenaires sont actifs dans le domaine de la fabrication d’outils et de machines destinées prioritairement à la production et la transformation des productions vivrières.

Ces outils visent à donner aux bénéficiaires la capacité de prise en charge de l’ensemble des aspects de la réussite de leur projet c’est-à-dire les aspects économiques, sociaux, écologiques, techniques, et organisationnels…

A court terme (3 ans)

CODEART consolidera ses acquis dans ses domaines d’activités principaux.

Secteur: transformation des productions vivrières suivantes

  • la canne à sucre
  • le manioc
  • l’huile de palme

Dorénavant une attention plus particulière sera portée vers les activités en amont et en aval des activités de transformations agricoles, notamment au niveau de la création de revenus pour les producteurs (amont) et la commercialisation (aval), on passe d’une approche purement technique à une approche plus systémique.

Secteur : Energie

Très conscient de l’importance de la génération d’énergie, mais aussi des risques liés au développement massif des agro carburants, et de l’inadéquation et la vulnérabilité des réponses centralisées (grosses centrales électriques, grosses usines d’agro éthanol, gros barrages …) CODEART continue à approfondir prioritairement le thème de la génération locale de sources d’énergie renouvelable visant l’autonomie énergétique des ateliers des artisans et des petites entreprises de traitement des récoltes.

Dans cette perspective la créativité institutionnelle se tourne prioritairement vers :

  • Les économies de bois de chauffage. La plupart des processus traditionnels de transformation des produits agricoles implique la génération de chaleur pour cuire ou sécher les produits. Cela se fait le plus souvent à partir de bois de chauffage. L’incidence écologique de ces prélèvements est sévère, En bien des endroits CODEART a mis en place des solutions simples permettant de réduire très considérablement les besoins en bois. Ce travail sera approfondi et systématisé.
  • Des calculs préalables et des expériences à petite échelle montrent que plusieurs processus de transformation sont aussi réalisables à partir d’une utilisation rationnelle de l’énergie solaire.
    Cette piste sera approfondie dans un premier temps sur un produit prometteur pour lequel CODEART a déjà accumulé certaines avancées significatives et pour lesquels des calculs préalables de faisabilité sont favorables : cuisson des galettes de manioc, les cassaves.
  • L’huile de palme comme aliment pour les humains mais aussi comme combustible pour faire tourner durablement les installations productrices d’huile et pour alimenter les ateliers des artisans qui fabriquent entretiennent et réparent les machines.
  • Huile de jatropha comme combustible destiné à faire tourner localement les moulins, les machines des ateliers, et aussi les génératrices électriques capables de produire de l’énergie pour les hôpitaux, dispensaires, radios locales…
  • Exploitation des chutes d’eau par l’installation de petites turbines hydrauliques.

Dans le cadre des volets de financement de la DGCD

Volet « Financement de partenaires »

  • Renforcer nos partenaires actuels du point de vue technique : CERFAK, NAM'S, Fondation Seguin
  • Etablir de nouvelles relations entre les partenaires Sud : GAB et CERFAK, FSF et NAM'S, Fondation Seguin et AECP, l'atelier de MELES et AECP
  • Autonomiser nos partenaires actuels.
  • Etablir de nouvelles relations de partenariat avec le Sud en lien étroit avec les secteurs de compétence, si possible, dans les zones géographiques ou CODEART est actuellement présent.

Volet « Offre de Service »

  • Disposer de références techniques appropriables dans les secteurs de compétence de CODEART.
  • Développer de nouveaux partenariats (N-N et N-S) en vue de réaliser dans le Sud les équipements adaptés qui conjuguent qualité et accessibilité au niveau du prix (insertion dans l’économie sociale).
  • Mettre sur pied au moins deux projets concrets dans le secteur de l’énergie solaire : Moteur à vapeur et cuisson des cassaves.

Structure CODEART

  • Rechercher une plus grande autonomie financière de l’association au travers de :
    • Le développement de l’image de CODEART et la visibilité de l’ONG de façon plus générale
    • De la diversification des sources de revenus de l’asbl

A long terme (6 ans)

  • S’imposer et se développer comme acteur reconnu pour son professionnalisme dans les secteurs d’activités prioritaires déjà nommés.
  • Augmenter le nombre de projets afin de réduire les coûts de gestion relatifs par projet. La priorité sera de développer des activités sur les produits déjà connus dans les zones géographiques ou CODEART est actuellement présent.
  • Développer le secteur de l’énergie solaire afin de proposer des solutions techniques adaptées aux pays du Sud.
  • Développer l’offre de formations techniques dans le Sud.